Le Cloud Computing qu'est ce que c'est ?

Cloud Computing signifie que les données ne sont pas enregistrées localement, mais sur un serveur à distance. Les prestations et ressources informatiques sont mises à disposition via internet et en temps réel. Par conséquent, plus besoin d’acheter soi-même ni le matériel ni le logiciel qui sont tout simplement loués. Il en résulte une meilleure flexibilité, une adaptabilité accrue et une diminution des coûts, puisqu’une structure de serveur propre n’est pas requise.

Un logiciel ERP Cloud pour gérer ton entreprise de A à Z.

Table des matières

Introduction

Tu es persuadé que tu n’utilises pas d’applications basées sur le Cloud ? Et bien c’est faux ! Dès que tu disposes d’une adresse e-mail sur internet, et que tu t’enregistres avec nom d’utilisateur et mot de passe, tu utilises un fournisseur Cloud. Autres exemples :

  • Dropbox
  • Google Drive
  • Amazon Drive
  • iCloud
What is cloud computing?

Quels sont les avantages du Cloud Computing ?

Économie de coûts

Avec l'utilisation du Cloud Computing supprime les investissements onéreux dans des infrastructures informatiques propres et la gestion des ressources informatiques. De plus, l'entreprise évite les investissements coûteux dans un logiciel d'entreprise, car elle ne paie que pour les fonctions qu'elle utilise réellement. Les fonctions sont mises à jour en continu, si bien que tous les modules utilisés dans une application Cloud sont toujours à la pointe de l'information. Cela réduit les frais de fonctionnement et de maintenance pour les ressources informatiques.

Adaptabilité mobile

Les entreprises peuvent adapter les fonctions à l'évolution de leur besoin, en termes de volume et de qualité. Les procédures de mise à jour fastidieuses pour l'intégration de nouvelles applications appartiennent au passé. En outre, les utilisateurs disposant d'une connexion internet peuvent accéder à leurs applications et leurs données où qu'ils se trouvent dans le monde. Ils jouissent ainsi d'une plus grande flexibilité ce qui leur procure un avantage concurrentiel décisif.

Sécurité et disponibilité

La sauvegarde des données est réalisée de manière automatique par le fournisseur de Cloud. De multiples normes de sécurité sont alors définies au préalable pour écarter les menaces potentielles. Une application « Made in Germany » qui garantit le respect des prescriptions de sécurité les plus strictes. Le niveau de technologie avancé garantit la meilleure disponibilité possible des applications et des données.

Productivité

L'accès commun de partout fait que les processus de projet peuvent être accélérés, les flux de travail considérablement améliorés et toutes les parties prenantes sont toujours à la pointe de l'information grâce aux mises à jour des documents en temps réel. Les petites entreprises ne sont pas en reste. Elles peuvent utiliser les fonctions performantes des systèmes CRM et systèmes ERP via le Cloud Computing, ce qui ne serait pas le cas avec une solution sur site beaucoup plus coûteuse.

Quels sont les modèles du Cloud Computing ?

En termes de fourniture, les modèles de livraison se distinguent selon le fournisseur et le groupe cible. Les trois variantes sont Public Cloud, Private Cloud et Hybrid Cloud:

Cloud Computing

Private Cloud

Private cloud

Avec le Private Cloud, les accès ne sont pas publics. Les fournisseurs et les utilisateurs se trouvent au sein des mêmes structures ou dans le même environnement par exemple une entreprise ou une organisation. L’administration du service Cloud reste ainsi « à la maison ».

De nombreuses entreprises appuient leur décision sur des motifs de protection des données et de sécurité informatique pour cette forme de cloud computing qui est mise à l’unique disposition des collaborateurs internes. La différence avec les applications d’entreprises basées sur un client-serveur classique réside dans la mise à disposition via le navigateur internet, la liberté d’installation et de maintenance des applications et l’adaptabilité de l’infrastructure informatique.

Public Cloud

Public cloud

Dans le Public Cloud, les offres de fournisseur sont mises à disposition pour une utilisation privée et commerciale, avec un accès public. En règle générale, les offres qui peuvent être utilisées gratuitement par tous sont complétées par des services premium payants pour l’utilisation professionnelle. Les offres de Public Cloud émanent en principe de grands groupes internet tels que Google, Amazon et Apple. Elles comprennent également des services de webmail et des offres d’espace de stockage (Google Drive) ainsi que d’applications, comme Google Docs.

Hybrid Cloud

hybrid cloud

Entre le Public Cloud et le Private Cloud les transferts sont quelquefois fluides. Parmi les formes mixtes les plus utilisées, on trouve l’Hybrid Cloud. Il combine des composants individuels du Private Cloud et des services standard du Public Cloud. La partie privée est gérée par le client. La partie Public-Cloud est externalisée, donc de la responsabilité du fournisseur de Cloud public. L’important ici est la séparation nette entre les processus opérationnels et des données relatives. Les applications et données critiques restent en général sous la responsabilité de l’entreprise. Les autres applications pour lesquelles la protection des données est moins cruciale, sont gérées comme dans le Public Cloud par des services basés sur internet.

Quels sont les types du Cloud Computing ?

Dans le Cloud Computing, on distingue trois types de Cloud: Software as a Service, Platform as a Service et Infrastructure as a Service. Leur différence réside dans le niveau d’externalisation.

Software as a Service (SaaS)

Software as a Service

SaaS est le modèle de service Cloud le plus complet. Il s’étend de l’externalisation d’une application individuelle à l’externalisation de l’ensemble de l’informatique de l’entreprise. Les applications et les données se trouvent dans le Cloud sur le serveur du fournisseur de Cloud. L’utilisateur loue les logiciels sur internet selon ses besoins sous forme de « Software on Demand » et n’est facturé que pour les modules qu’il a utilisés. Ce système est très économique pour l’utilisateur et s’impose en conséquence comme le module de Software le plus souvent utilisé. L’offre de solutions SaaS sur le Cloud s’étend des solutions de bureaux et solutions collaboratives jusqu’aux logiciels d’entreprise pour CRM et ERP comme la solution ERP Cloud de weclapp.

Platform as a Service (PaaS)

Platform as a Service

L’utilisateur de PaaS est un modèle Cloud pour les architectes système et les développeurs et a accès à un environnement de développement ou un cadre dans lequel il peut développer une application propre et l’exploiter. Le processus de développement et la programmation ont lieu à l’extérieur de l’entreprise. En complément de IaaS, il existe l’environnement d’exécution nécessaire, qui inclut le middleware entre le système d’exploitation et les applications, mais aussi le système d’exploitation lui-même. Seuls les applications et le stockage des données sont gérés sur les serveurs de l’entreprise. Ici aussi, les capacités de calcul et de données peuvent être adaptées aux besoins de l’entreprise. Les fournisseurs de PaaS sont entre autres :

  • Google App Engine
  • Amazon Elastic Beanstalk
  • Microsoft Azure
  • Force.com

Infrastructure as a Service (IaaS)

Infrastructure as a Service

IaaS forme le socle de base de tous les autres modèles de Cloud service. Ici, les composants de l’infrastructure virtuelle (p. ex. puissance de calcul, capacité du réseau et systèmes de sauvegarde) peuvent être utilisés selon les besoins. La prestation de calcul et de stockage se déroule sur des serveurs virtualisés et le périmètre peut être adapté aux besoins de l’entreprise à tout moment. L’IaaS est une solution pour les entreprises qui doivent souvent couvrir des pics de charge (demande élevée soudaine en électricité), car investir dans une infrastructure informatique supplémentaire serait trop onéreux et les coûts d’administration informatique sont ici inexistants. Parmi les acteurs les plus importants du marché IaaS, on peut citer :

  • Amazon Web Services (AWS)
  • Google Compute Engine
  • Microsoft Azure
  • Alibaba Cloud
  • IBM Cloud Services