Que signifie ERP et qu'est ce qu'un système ERP ?

ERP est l’acronyme de « Enterprise Resource Planning ». Il s’agit d’un concept organisationnel global pour la planification, la gestion et le suivi des ressources d’une entreprise. Ces dernières comprennent entre autres le personnel, le capital, le matériel, les machines et les capacités.

Un système ERP est une solution logicielle que l’on utilise notamment dans différents types d’entreprises pour planifier, gérer et soutenir des processus opérationnels. Différents domaines comme p. ex. l’approvisionnement, la production, la vente, la gestion des immobilisations, et bien d’autres encore sont associés entre eux par le biais d’une base de données, ce qui facilite grandement la gestion des ressources d’exploitation.

Dans cet article tu trouveras des informations autour des systèmes ERP, des solutions ERP Cloud et ERP en tant que service.

weclapp est une plateforme ERP pour les équipes.

Table des matières

Un ERP, c'est quoi ?

En plus de la planification, l’Enterprise Resource Planning assure les types de missions suivants dans l’entreprise :

  • administration
  • dispositifs
  • contrôle

L’évolution constante des marchés et la nécessité de s’y adapter impliquent la mise en œuvre d’une stratégie globale de l’entreprise.

Comme mesures typiques prises en ce sens, on peut citer :

✔ La recherche de rationalisation dans tous les domaines de l’entreprise avec pour objectif la réduction des coûts et l’amélioration du rendement

✔ La concentration sur les compétences clés

✔ La capacité d’adaptation rapide aux évolutions structurelles de l’entreprise, par exemple sous forme de :

  • Projets de restructuration et réorganisation
  • Essaimages d’entreprises
  • Sous-traitance à l’étranger
  • Fusions d’entreprises

L’utilisation de progiciels de gestion intégré (PGI ou ERP) s’avère alors cruciale pour réussir une mise en œuvre rapide de ces actions. Le point fort de ce type de système réside avant tout dans l’optimisation et le support des processus opérationnels. Ils contribuent à la réalisation des objectifs stratégiques à l’échelle de l’entreprise. Étant donné le lien étroit entre la stratégie et le système s’application IT, la notion d’ERP est la plupart du temps utilisée en lien avec de tels systèmes d’application.

UN ERP comprend les composantes suivantes :

ERP Systéme

Un système ERP, c'est quoi ?

Un système ERP est une solution logicielle que l’on utilise notamment dans différents types d’entreprises pour planifier, gérer et soutenir des processus opérationnels. Différents domaines comme p. ex. l’approvisionnement, la production, la vente, la gestion des immobilisations, et bien d’autres encore sont associés entre eux par le biais d’une base de données, ce qui facilite grandement la gestion des ressources d’exploitation.

Le développement historique de ce système peut également apporter un éclairage pour la compréhension du logiciel ERP. Les ancêtres des solutions ERP actuelles sont la MRP (Manufacturing requirements Planning, années 70) et les systèmes MRP II (années 80) pour la planification des besoins matériels.

Les années 90 ont vu apparaître l’acronyme CIM (Fabrication intégrée par ordinateur), qui signifie la connexion des fonctions commerciales avec les fonctions techniques dans les entreprises industrielles. Le concept CIM regroupe plusieurs sous-systèmes, dont :

  • PPS (PCP : planification et contrôle de la production)
  • CAD (conception assistée par ordinateur)
  • CAQ (qualité assistée par ordinateur)
  • CAM (fabrication assistée par ordinateur)

En parallèle s’est développé le concept ERP (Gartner), dont la vocation principale était l’intégration de systèmes commerciaux (logistique, gestion comptable, gestion des ressources humaines). Il s’agissait de montrer que la technologie informatique moderne peut prêter assistance à la majorité des unités d’exploitation. Le développement ultérieur est aujourd’hui souvent désigné par le terme ERP II ou ERP-Business Suite.

Quelles sont les fonctionnalités et l'utilité d'un logiciel ERP ?

Les progiciels de gestion intégrés contribuent à la réussite d’une entreprise et génèrent incontestablement une amélioration des performances et réduction des coûts opérationnels.

Composantes fonctionnelles
Modules de gestion Ils assistent les fonctions/processus opérationnels d'une entreprise.
Système utilisateur et système d'accès Le progiciel de gestion intégré est exploité dans un centre de données. L'installation du logiciel, l'exploitation et la maintenance relèvent de la compétence de l'entreprise ou du centre de données.
Outil de customisation L'outil adapte les solutions ERP aux exigences opérationnelles.
Système de développement Ces systèmes créent des extensions de programme individuelles et des modules pour la gestion des extensions spécifiques clients.
Outils de facturation Ces outils régissent l'utilisation des modules du logiciel.
Composantes multi-entités Elles permettent au logiciel de servir plusieurs organisations clientes à partir d'une seule installation, tout en excluant la consultation réciproque des données.
Banque de données centralisée Il s'agit d'une mémoire de données permanente dédiée à l'échange des données.
Systèmes de documentation d'un point de vue technique et orienté utilisateur Ils classent, archivent et renseignent les documents.
Outil de gestion des solutions Ces outils prennent en charge l'installation, l'intégration, la maintenance et l'assistance du logiciel d'application.
Mécanismes d'internationalisation Ils sont utilisés pour le multilinguisme, unités de temps et de mesures ainsi que les devises.
Outils de test Les outils de test permettent l'évaluation des extensions de programme.

Les outils qui sont inclus dans l’offre standard d’un logiciel ERP dépendent de chaque fournisseur. Nous allons maintenant évoquer de manière détaillée certaines fonctions essentielles.

Fonctions de gestion
  • Gestion des matières (approvisionnement, stockage et transport interne)
  • Vente
  • Production
  • Service
  • Montage
  • Gestion comptable (gestion financière, comptabilité des immobilisations)
  • Ressources humaines
  • Système de planification et d’information (DataWarehouse, BI-Fonctions)

Ces fonctions de gestion sont en principe complétées par des applications de bureau (calendrier, agenda, texte et tableur) ou des fonctions de gestion de documents.

Utilité
  • Optimisation des processus opérationnels
  • Flexibilité améliorée
  • Meilleure productivité des salariés
  • Capacité d’intégration de domaines d’activité
  • Amélioration des informations
  • Meilleure qualité des données améliorée
  • Satisfaction des salariés
  • Gains de temps

Quelles formes d'intégration ERP existe-t-il ?

Une des marques de fabrique du logiciel ERP est l’intégration. Intégration signifie l’interaction de composantes individuelles pour former un système global intelligent.

La caractéristique fondamentale de l’intégration est qu’une modification intervenant dans un module peut se répercuter en amont et en aval dans les autres modules. Quels que soient les domainesmodifications et saisies, il est nécessaire de prendre en compte les répercussions sur l’ensemble du système. Les objets qui peuvent être intégrés sont p. ex. les

Données
Fonctions d'un programme
Médias
Différentes formes d'intégration
Intégration de données L'intégration des données suppose l'utilisation commune des mêmes données dans tous les modules du progiciel de gestion intégré. La faisabilité technique est garantie par la présence d'une base de données unique qui sert de fondement au logiciel ERP.
Intégration de fonctions En revanche, l'intégration fonctionnelle signifie que toutes les fonctions du logiciel interagissent entre elles tout au long du processus opérationnel et dans le meilleur des cas, elles peuvent être regroupées à l'aide d'un outil de modélisation pour former un seul processus opérationnel. Ce qui correspond à l'architecture orientée service du logiciel ERP.
Intégration verticale Lorsque les fonctions des programmes sont connectées les unes aux autres en série, on parle d'intégration verticale.
Intégration horizontale Lorsque les fonctions se complètent entre elles, on parle d'intégration horizontale.
Intégration de médias L'intégration des médias permet d'afficher du texte et des images fixes ou mobiles ou encore d'ajouter du son dans un logiciel ERP.
Intégration interne En cas d'intégration interne, la coopération des systèmes d'application opérationnels doit être garantie. La réalisation technique est prise en charge par un logiciel ERP ou au-delà des limites d'application du système par des : Services web Systèmes d'intégration (systèmes EAI) Interfaces avec programmation personnalisée
Intégration interentreprises Le rôle de l'intégration interentreprise ne cesse de prendre de l'importance, car en principe, un processus opérationnel ne prend pas fin aux limites de l'entreprise, il se poursuit au-delà. Par exemple, on peut avoir besoin d'intégrer dans son propre erp software les systèmes/fonctions erp des clients et des fournisseurs.

Qu'est-ce qu'un logiciel ERP basé sur le cloud ?

Une entreprise utilisatrice doit aujourd’hui non seulement choisir quel pack logiciel est le mieux adapté, mais aussi dans quel modèle opérationnel, un logiciel ERP doit être utilisé. Gagner constamment en popularité avec les solutions basées sur le Cloud.

Le logiciel et le matériel sont mis à disposition par un exploitant cloud à un prix fixe par utilisateur. On accède au système comme à une page internet, via un navigateur. L’intégralité de l’infrastructure informatique est donc assurée par l’exploitant. Les certifications entre autres selon la norme ISO 27001 garantissent des standards de sécurité élevés.

Les systèmes basés sur le Cloud présentent de nombreux avantages :

  • Mises à jour automatiques et gratuites
  • Coûts d’entretien inexistants
  • Allègement de la charge du personnel informatique
  • Dispositifs de sécurité des données et sauvegardes
  • Accès de partout et sur tous les appareils
  • Fiabilité

Quels sont les avantages et les inconvénients d'un logiciel ERP ?

Les progiciels de gestion intégrés ont pour mission d’assister différents groupes utilisateurs d’une entreprise comme les chargés de dossier (p. ex. comptable, acheteur, commercial, planificateurs) et les décideurs (Direction, chef de service, chef de groupe) dans la réalisation de leur tâches opérationnelles.

Pour ce faire, les logiciels ERP doivent prendre en charge les processus opérationnels de l’entreprise. Mais les logiciels ERP vont bien au-delà, ils sont le gage d’une amélioration continue et ouvrent de nouvelles voies pour un changement radical.

De plus, les progiciels de gestion intégrés forment les collaborateurs à l’optimisation des processus et les aident ainsi à dépasser les barrières entre services au sein de leur entreprise. Les logiciels ERP sont des outils d’assistance et d’organisation qui sont mis en œuvre pour

Introduire l’orientation processus

Optimiser les processus

Modifier le fractionnement du travail au sein de l’entreprise

Pour ce faire, les logiciels ERP doivent être intégrés à l’organisation, ce qui fait au final du système d’application ERP un système d’information opérationnel.

Par définition, un ERP englobe les programmes et les données opérationnelles. Composé d’un système d’application ERP, un système d’information trouve son ancrage au niveau de la structure et du personnel de l’entreprise. En ce sens, l’acceptation de la solution ERP par les décideurs et les collaborateurs est cruciale.

Avantages en tant que système d'information

Inconvénients

Par conséquent, la grande dimension, la complexité des fonctions ainsi que leur intégration constitue aussi bien un risque qu’une opportunité pour les entreprises utilisatrices.