E-commerce

Qu'est-ce que l'e-commerce ?

Le commerce électronique ou e-commerce est l'achat et la vente de produits et de services sur Internet. Les synonymes sont le commerce en ligne, le commerce sur Internet ou encore le commerce électronique. Cette forme de commerce trouve ses origines dans les années 1980.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents
    Temps de lecture : 7:17 min

    En détail, le commerce électronique, ou e-commerce, désigne l’initiation, la conclusion et l’exécution de transactions commerciales via Internet. Le média utilisé est secondaire. Ainsi, l’envoi d’une demande d’offre par e-mail fait partie du commerce électronique, tout comme la commande d’articles via une boutique en ligne ou une place de marché.

    Si, au début, le commerce électronique était gérable et limité à quelques (grands) commerçants, il est aujourd’hui très complexe. De nombreuses entreprises utilisent des canaux en ligne comme les boutiques, les places de marché (Marketplaces) comme Amazon et les plateformes d’approvisionnement (B2B) pour atteindre leurs clients et augmenter leur chiffre d’affaires. L’offre est presque incommensurable. Le succès de ce canal de vente est donc désormais fortement lié aux mesures marketing mises en place par les entreprises. Cela comprend entre autres :

    • Le marketing des réseaux sociaux (via TikTok, Instagram en 2022 entre autres)
    • Marketing sur les moteurs de recherche (SEM)
    • Optimisation des moteurs de recherche (SEO)
    • Publicité sur les moteurs de recherche (SEA)
    • Marketing d’affiliation

    Quand le e-commerce est-il apparu ?

    L’histoire de l’e-commerce commence au début des années 1990, lorsque l’Internet s’est aussi lentement établi dans le domaine des utilisateurs privés. Il n’y a pas de consensus sur la question de savoir quelle a été effectivement la première transaction de commerce électronique. Cependant, le plus souvent, c’est une transaction datant de 1994 qui est mentionnée. A l’époque, le premier produit – un CD – a été vendu sur la place de marché américaine Netmarket.

    Quels sont les différents types d’e-commerce ?

    L’e-commerce peut être classé dans les catégories suivantes en fonction du type de participants (vendeurs et acheteurs) :

    Désignation Signification Exemple
    Business to Business (B2B) Les deux participants sont des entreprises Achat en ligne de matières premières pour la production
    Business to Consumer (B2C) Le vendeur est une entreprise (commerçant en ligne), l'acheteur est un client privé Achat classique dans des boutiques en ligne ou sur des places de marché comme Amazon
    Business to Administration (B2A) Le vendeur est une entreprise, l'acheteur est un organisme gouvernemental ou public Appel d'offres électronique public (soumission numérique par le fournisseur)
    Consumer to Consumer (C2C) Les deux participants sont des clients privés (consommateurs finaux) Vente d'articles via des petites annonces en ligne ou des enchères

    Quelle est l’importance du e-commerce aujourd’hui ?

    Qu’il s’agisse d’une boutique en ligne, d’Amazon ou des réseaux sociaux : Le commerce numérique via Internet est devenu le pilier de la distribution dans presque tous les secteurs. Les clients attendent tout simplement de pouvoir acheter des produits non seulement dans des magasins en physique, mais aussi sur des plateformes électroniques. Les seules exceptions sont les secteurs à forte intensité de conseil, avec des produits complexes ou individuels (par exemple, l’ingénierie mécanique et l’automobile). Mais cela tend également à changer avec la simplification des process de vente en ligne. 

    Comment le commerce électronique va-t-il se développer à l’avenir ?

    Si au début des années 2000, le commerce en ligne était encore relativement insignifiant en termes de chiffre d’affaires, il est aujourd’hui une valeur sûre. La tendance à l’e-commerce a été massivement renforcée dernièrement par la crise Covid. Ainsi, le chiffre d’affaires brut du e-commerce a atteint 83,3 milliards d’euros en 2020, année de crise, soit une augmentation de 14,6% par rapport à 2019. Des secteurs comme la droguerie, l’alimentation et aussi les médicaments ont particulièrement progressé. En France en 2021, nous avons de nombreux acteurs français comme cdiscount, vente-privée ou encore la fnac mais le leader reste le géant américain Amazon. (Source: fevad & statista)

    Cette évolution va se poursuivre. Les fournisseurs de e-commerce vont continuer à renforcer leur rôle de leader. Les détaillants stationnaires qui veulent continuer à exister sur le marché sous cette pression concurrentielle doivent donc élargir leurs offres numériques. Cela ne comprend pas seulement l’offre d’une boutique en ligne ou la vente via des plateformes en ligne. D’autres services comme le « Click & Collect » sont également de plus en plus demandés.

    Au niveau international, la croissance dans le domaine du e-commerce est également énorme. La plus grande partie du chiffre d’affaires est générée en Asie. Ici, le rival d’Amazon, Alibaba, a par exemple doublé son chiffre d’affaires de 2018 à 2020 pour atteindre environ 63 milliards d’euros.

    Etudes et prévisions sur le commerce électronique : comment se développe le commerce en ligne B2C ?

    En 2019, les plus gros chiffres d’affaires ont ainsi été générés dans le domaine du « divertissement ». Cela comprend notamment les articles électroniques tels que les ordinateurs, les consoles et les téléviseurs. La deuxième place est occupée par les vêtements, suivis par les articles d’ameublement.

    Il est également intéressant de regarder les groupes de produits les plus populaires par sexe. Ainsi, les femmes ont généré les plus gros chiffres d’affaires dans les catégories des articles pour animaux, des vêtements et de la droguerie, tandis que les hommes ont effectué les plus grosses dépenses dans les domaines de l’automobile et de la moto, des ordinateurs et des logiciels ainsi que des articles électroniques et des télécommunications. Les hommes ont le plus souvent acheté sur des places de marché en ligne comme Amazon, tandis que les femmes ont préféré les fournisseurs multicanaux (ces derniers vendent via plusieurs canaux – généralement en magasin et en ligne).

    En 2020, plus de 80% des 18-59 ans ont réalisé des achats en ligne selon une étude de Statista.

    Quels sont les avantages et les inconvénients du commerce électronique ?

    Avantages Inconvénients
    Les clients peuvent commander des produits 24 heures sur 24 et n'ont pas besoin de sortir de chez eux Implémentation coûteuse
    Rapidité : les clients peuvent facilement faire des achats sur Internet immédiatement en quelques clics Forte concurrence
    Coûts de transaction réduits grâce à des systèmes de caisse et de gestion des marchandises modernes et moins de personnel, par ex. caissiers/caissières Suppression du conseil personnel, éventuellement difficultés pour les produits nécessitant une explication
    Possibilités de comparaison plus claires des prix et des marchandises Pression sur les prix grâce à la comparaison
    Ouverture de nouveaux marchés de vente interrégionaux ou internationaux, car la distance géographique disparaît Mort des magasins et désertification des centres-villes

    Quels sont les systèmes de boutique dans le commerce électronique ?

    Dans l’e-commerce, il existe différentes possibilités de mettre en place sa boutique en ligne. Tu peux recourir à des systèmes de construction de boutiques en ligne. Ceux-ci sont simples et rapides à créer, mais les possibilités de personnalisation sont limitées. Les fournisseurs connus de ces systèmes modulaires sont par exemple : Shopify, Jimdo et WooCommerce.

    Une autre option est d’utiliser un logiciel de boutique. Ils permettent de créer une boutique en ligne professionnelle et offrent de nombreuses possibilités de personnalisation. Cependant, il peut être nécessaire de disposer d’un savoir-faire spécifique pour la mise en place de la boutique en ligne. Parmi les exemples, citons Shopware, Magento et xt:Commerce.

    Nous recommandons aux commerçants de jeter un coup d’œil à notre système ERP pour le e-commerce.

     

    ERP E-Commerce

    Quelles sont les principales tendances du commerce électronique ?

    Dans le commerce électronique, il existe quelques grandes tendances qui seront d’une grande pertinence dans les années à venir. On peut notamment citer les suivantes :

    • La personnalisation
    • Achats mobiles
    • Confort B2C également dans le commerce B2B

    Personnalisation

    La personnalisation est actuellement un thème phare du commerce en ligne. L’objectif est de s’adresser encore mieux aux clients en tenant davantage compte des besoins individuels. Pour y parvenir, il faut collecter, rassembler, évaluer et interpréter différentes données clients. La data, la data et encore la data !

    Il ne s’agit pas seulement des achats effectués jusqu’à présent. Les solutions innovantes, souvent soutenues par l’intelligence artificielle (IA), permettent même d’évaluer le comportement actuel de navigation et d’utilisation en temps réel. Sur la base de toutes ces informations, des offres peuvent être proposées automatiquement au client, par exemple des produits adaptés et des prix personnalisés. Bien entendu, il convient de respecter les dispositions en vigueur en matière de protection des données.

    La personnalisation ne concerne pas seulement l’offre de produits et l’expérience d’achat, mais aussi les produits eux-mêmes. Les clients attendent de plus en plus une configuration flexible des produits en fonction de leurs besoins individuels.

    Achats mobiles

    Lors des achats en ligne, les clients utilisent de plus en plus souvent des terminaux mobiles tels que les smartphones et les tablettes. Les commerçants ont donc besoin de sites web d’achat responsive/optimisé mobile ou, mieux encore, d’applications d’achat mobile pour continuer à atteindre leurs clients de manière optimale. Les applications web progressives constituent une solution intermédiaire. Il s’agit de sites web qui s’installent comme une application. L’avantage de ces solutions est leur temps de chargement court. De plus, les applications web progressives (PWA) peuvent offrir toutes les fonctions des applications classiques (natives), y compris les messages push, l’accès à la caméra, la localisation et même la disponibilité hors ligne.

    Confort B2C aussi pour le commerce B2B

    Les clients professionnels font de plus en plus souvent des recherches en ligne avant de contacter des fournisseurs potentiels et de commander un produit. Ils attendent le même confort que lorsqu’ils surfent et font du shopping à titre privé. Les fournisseurs B2B doivent donc veiller à ce que leurs plateformes et boutiques en ligne soient faciles d’utilisation. Il en va de même pour la mise à disposition d’informations détaillées et de qualité sur les produits. Pour les produits techniquement complexes, il est également recommandé d’intégrer des outils qui facilitent la recherche du bon article. Les commentaires et les évaluations doivent également être davantage mis en œuvre dans le secteur B2B afin de soutenir les décisions d’achat.

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents
      À propos de weclapp
      weclapp Teamwork Video Cover
      L'auteur de cet article est , CEO & Fondateur du fournisseur de logiciel ERP weclapp.

      Articles similaires

      Clause de non-responsabilité
      Le contenu de cet article doit être considéré comme des informations et des conseils sans engagement. weclapp SE ne garantit pas l’exactitude du contenu des informations.

      À propos de weclapp
      weclapp Teamwork Video Cover